🧑‍🎓 Apprentis en télétravail ✅ notre checklist des bonnes pratiques
Actualités réglementaires

🧑‍🎓 Apprentis en télétravail ✅ notre checklist des bonnes pratiques

La pandémie du Covid-19 a poussé grand nombre d’entreprises à la mise en place du télétravail. Outre les salariés, ce sont également les apprentis qui ont dû se conformer à cette nouvelle tendance, encore présente aujourd’hui. C’est ainsi que l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) propose un recensement de bonnes pratiques à mettre en œuvre.

 

🔎 Mise en place du télétravail pour l’apprenti : identification des activités télétravaillables

La première chose à faire, pour l’apprenti comme pour le maître d’apprentissage est de déterminer les tâches pouvant être réalisées à distance, sur l’ensemble des jours travaillés de l’apprenti. Il s’agit, en outre, d’identifier et d’analyser les activités (entretiens téléphoniques, devis, etc.).

 

📅 Planification et formalisation des activités réalisables

Un temps d’organisation de ces tâches est à prévoir en amont pour le maître d’apprentissage. Il s’agit d’échanger avec l’apprenti sur les objectifs attendus, la qualité du travail ou encore les délais et horaires qui seront mis en place.

 

⚙️ Evaluation et ajustement du télétravail

Rappelons que le télétravail doit être vu comme un nouveau mode de fonctionnement qui s’évalue et s’ajuste dans le temps, notamment en fonction du nombre de jours télétravaillés ou encore du type d’activité et des horaires prévus.

 

🏢 Conditions de travail de l’apprenti en télétravail

Le maître d’apprentissage a tout intérêt à questionner son apprenti sur ses conditions de télétravail, l’objectif étant d’identifier les situations à risque (mauvaise assise, isolement etc.). Les règles ergonomiques de base sont également de vigueur, tout comme le contexte dans lequel l’apprenti peut travailler (situation et responsabilité familiale par exemple).

 

🖥️ Superviser à distance

Un suivi et un accompagnement du maître d’apprentissage envers son apprenti est également important. Il s’agit de définir ensemble les plages horaires de télétravail ou encore de temps de pause, mais aussi d’informer son apprenti de son droit à la déconnexion ou encore de réguler la charge de travail en fonction de ce qui est prévu.

 

🤝 Intégration de l’apprenti dans un collectif de travail à distance

L’implication de l’apprenti dans des projets collectifs de l’entreprise est recommandée. Il convient de l’intégrer dans la communauté virtuelle mais également de l’encourager aux temps informels à distance.

 

🔨 Equipements

Enfin, rappelons que l’intérêt de la mise en place d’équipements selon les besoins de l’apprenti. En effet, il s’agit de travailler dans des conditions similaires à celles prévues dans l’entreprise (matériel informatique ou téléphonique, accès aux logiciels, etc.). S’assurer que son apprenti maitrise les différents outils vous permettra également d’assurer la continuité et l’efficacité des tâches qui lui seront confiées.

 

Sources :

CommuniquĂ© de l’Anact du 26 octobre 2021, « Apprentis en tĂ©lĂ©travail : notre checklist des bonnes pratiques »

 

Pauline LETOURNEUR – Juriste HSE – pauline.letourneur@echoline.fr