Présence du Covid dans les eaux usées 🦠 quelle surveillance à l’échelle européenne ?
Actualités réglementaires

Présence du Covid dans les eaux usées 🦠 quelle surveillance à l’échelle européenne ?

Par une recommandation, la Commission européenne plaide pour une approche commune des Etats visant à surveiller systématiquement la présence du Covid-19 et de ses variants dans les eaux usées.

En effet, l’Union européenne souhaite pouvoir identifier dans les meilleurs délais la présence des actuels et potentiels futurs variants du virus qui circulent au sein de la population. Les études scientifiques et les retours d’expérience ont montré que l’identification du virus dans les eaux usées constituait un bon moyen de connaitre l’état de la propagation du virus.

C’est pour ces raisons que l’Union européenne souhaite que les Etats aient une approche et des méthodes communes afin d’anticiper au mieux les évolutions de l’épidémie.

A ce titre, les Etats devraient s’accorder sur des méthodes, essentiellement en matière :

  • D’échantillonnage ;
  • De mesure ;
  • D’analyse.

Une plateforme européenne d’échange devrait prochainement voir le jour pour mutualiser les résultats et autres bonnes pratiques, notamment pour les partager avec des pays moins développés.

A noter : les Etats européens ont en principe jusqu’au 1er octobre 2021 au plus tard pour mettre en place un système national de surveillance des eaux usées.

A terme, la surveillance du Covid dans les eaux usées pourrait permettre d’adapter en conséquence les stratégies de dépistage et vaccinale.

Ces nouvelles mesures pourraient également contribuer à identifier précocement de futures épidémies, que l’on espère apparaître ou survenir le plus tard possible.

Sources :

Recommandation (UE) 2021/472 de la Commission du 17 mars 2021 concernant une approche commune pour la mise en place d’une surveillance systématique de la présence du SARS-CoV-2 et de ses variants dans les eaux usées de l’Union européenne

 

Pierre Le Marc – Ingénieur HSE – pierre.lemarc@echoline.fr