Quand les jeunes éduqueront leurs parents à l’environnement 🚸
Actualités réglementaire

Quand les jeunes éduqueront leurs parents à l’environnement 🚸

Dans une circulaire du 27 août 2019, en pleine période de préparation des rentrées scolaires, le ministère de l’éducation a décidé d’intégrer un nouveau volet éducatif : l’environnement. Désormais, il est impératif de prendre un virage (ou de poursuivre sa lancée) et d’engager des « évolutions profondes des comportements individuels et collectifs ».

🧒 Les enfants pour atteindre les objectifs 2030

Le gouvernement s’appuie sur les « générations futures » pour atteindre un ou plusieurs des 17 objectifs* de la France en matière de développement durable.

Ainsi, la circulaire identifie deux leviers principaux :

  • Les impacts des « gestes quotidiens des élèves et du personnel »
  • L’effet de masse induit par les 60 000 implantations

L’agenda 2030 vise la mobilisation de tous les secteurs et de toute la population pour atteindre les objectifs de développement durable. Cet agenda 2030 est une démarche initiée au niveau de l’ONU et s’est concrétisée par 17 objectifs parmi lesquels, deux notamment sont en lien avec la circulaire. Il s’agit plus précisément des objectifs ODD4 ( « Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ») et ODD 12 (« Établir des modes de consommation et de production durables »). Connaitre les 17 objectifs de développement durable de la France à horizon 2030

🏫 L’école, modèle d’écologie

Afin d’impliquer l’ensemble de la jeunesse à la protection de l’environnement et de la biodiversité, l’objectif annoncé est plutôt clair (et ambitieux) : devenir des lieux exemplaires !

Pour cela, le gouvernement donne quelques pistes sur lesquels les établissements seront challengés cette année :

  • Déployer des actions pérennes en faveur de la biodiversité ;
  • Election d’un binôme par classe qui sera, en quelque sorte, le garant des bons comportements environnementaux. A noter que ce binôme devra être paritaire (faisons d’une pierre deux coups !) ;
  • Sensibilisation et respect des consignes de tri des déchets ;
  • Fin du gaspillage alimentaire dans les cantines ;
  • Communiquer chaque année un bilan énergétique, révélant les différentes consommations d’eau et d’énergie et leur évolution ; en facultatif les établissement pourront aussi transmettre la courbe des consommations de papiers.

Une belle opportunité donc d’inculquer de nouvelles habitudes, dès le plus jeune âge, avec un regard ludique sur l’ensemble du territoire.

Nous souhaitons un belle rentrée à tous (et nous aurons une pensée amicale pour tous les parents qui se feront taper sur les doigts pour ne pas avoir éteint la lumière du couloir ou pour ceux qui devront à leur tour construire un nichoir à oiseaux).

Sources :

Circulaire n° 2019-121 du 27-8-2019 – Nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030

 

Stéphanie Garrigues – Juriste HSE – stephanie.garrigues@echoline.fr