La France et l’Europe traversent une époque de prise de conscience globale des industriels et de la société concernant les enjeux de la performance énergétique.

Le nombre d’entreprises certifiées selon le référentiel ISO 50001 relatif au management de l’énergie dans les organisations en France et en Europe n’en finit plus de croître ! Prisée des industriels car permettant de réaliser des économies d’énergie substantielles, l’ISO 50001 pourrait avoir un impact de 60% sur la demande d’Energie au niveau mondial selon l’Agence Internationale de l’Energie !

S’inscrivant dans cette dynamique, le Comité Européen de Normalisation statuera fin novembre 2015 sur l’adoption d’un des textes proposés par les différents Etats membres sur la mesure de la performance énergétique globale des bâtiments (ISO 52000-1). Afin de déterminer sa position, la France, par la voie de l’AFNOR, s’adresse à tous les professionnels du bâtiment (industriels, architectes, bureaux d’études, etc.) et lance une enquête publique sur le projet de norme ISO 52000-1.

Une fois le projet mené à bien, cette norme permettra d’harmoniser au niveau européen la mesure de la performance énergétique globale des bâtiments, cadrée par la directive Européenne du 20 mai 2010, dont l’appréciation est pour l’instant laissée à chaque Etat.

Vous souhaitez donner votre avis ? Rendez-vous sur le site de l’AFNOR avant le 13 octobre 2015 : http://www.enquetes-publiques.afnor.org/construction-et-urbanisme/pr-nf-en-iso-52000-1.html